Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé aulas

Chant anti St-Etienne, l'OL devra payer pour les joueurs...

L’affaire du chant anti-stéphanois , qui avait fait grand bruit en avril dernier, pourrait coûter très cher à l’OL. Mais le club ne sera pas poursuivi. Fin avril dernier, au balcon de l’hôtel de ville de Lyon, certains joueurs de l’OL, euphoriques après leur victoire en Coupe de France, avaient entonné un chant anti-stéphanois. Immédiatement, les supporters, joueurs et dirigeants des Verts se sont insurgés contre ce chant. Ainsi, Jeremy Janot sur Twitter déclarait : « Les joueurs lyonnais responsables du chant anti-stéphanois doivent être sanctionnés ! Ils ont un devoir d’exemplarité. Inadmissible ! », suivi par son Président de club, Bernard Caïazzo. « Le rôle des joueurs et des dirigeants d’ailleurs, je pense, c’est de se respecter et de ne pas tomber dans les travers qui peuvent vis-à-vis des supporteurs entraîner des débordements. C’est tout à fait indigne, je n’arrive pas à comprendre ».  L’OL s’excuse publiquement  Sous la menace de lourdes sanctions financières et sportives,…

Bilan : l'Olympique Lyonnais entre exploits et désillusions

Un petit mois après le coup de sifflet final de la saison, et alors que certains joueurs de l’OL disputent l’Euro 2012 en Pologne et en Ukraine, FootbOL revient sur la saison de l’OL, et dresse un bilan sans concessions. 

Joies, déceptions, l’OL de Rémi Garde a offert à ses supporters une saison dont ils se souviendront. “On a récolté le même nombre de points que l’an dernier. (…) Cette année, ce nombre de points ne nous classe que 4e, et non pas 3e. C’est dommage, mais je pense que l’on est à notre place”. Ces mots, du très lucide Rémi Garde, résument bien le paradoxe de la saison lyonnaise : une Coupe de France remportée, des résultats pas si mauvais, malgré de grosses difficultés constatées à l’extérieur, mais au final, une saison qui s’est terminée sur un goût d’inachevé.

Comme si l’OL avait pu faire plus ; avait pu faire mieux. Car c’est un fait : les joueurs rhodaniens sont passés à côté de leurs grands rendez-vous et de leur objectif prioritaire : une place sur le podium du cha…

Olympique Lyonnais : Claude Puel se lâche et attaque Aulas

Claude Puel, ancien entraîneur de l’OL, a lâché ce matin dans Le Progrès tout ce qu’il avait sur le coeur depuis son départ de Lyon en juin dernier. Avec en ligne de mire un homme : Jean-Michel Aulas. “J’ai ressenti de l’impétuosité, un manque de sérénité, déclare l’ancien entraîneur de Monaco et de Lille à propos de son ex-Président. C’était à un moment où tout allait plutôt bien, où il pouvait manipuler les gens. Il serait un bon client pour l’émission de France Info : « Tout et son contraire »”.

Une réponse franche et directe aux déclarations d’Aulas
Ces mots ne viennent pas par hasard, mais répondent à des déclarations récentes tenues par Jean-Michel Aulas à son encontre. En effet, début avril, le Président de l’OL évoquait la triste association de Claude Puel et de l’OL. “Tous les joueurs se sont écartelés, racontait-il ainsi. Il a trahi l’OL et m’a désespéré. Le plus dur aura été de sortir de cette sinistrose créée par Claude Puel. C’est pour cela que j’en veux à Claude Puel, non …

OL : Gourcuff au centre de la polémique Tigana / Aulas

Jean Tigana n'a pas vécu une saison de tout repos avec Bordeaux. Ayant démissionné de son poste d'entraîneur, il s'est lâché dans le magazine Sud-Ouest. Premier visé : Jean-Michel Aulas. On ne l'avait que très peu entendu depuis son départ des Girondins de Bordeaux, mais l'ancien lyonnais a la dent dure. Plombé par le départ tardif de Yoann Gourcuff la saison dernière, l'ancien coach bordelais évoque avant tout une combine "à la Aulas", destinée à destabiliser son club.
"Aulas a attendu le dernier moment..." « Avant le match à Paris, Gourcuff est allé voir Triaud pour lui dire qu'il voulait partir, explique Jean Tigana. Je lui demande pourquoi il veut partir, il me répond qu'il ne comprend pas le jeu, ne trouve pas sa place dans l'équipe. Je lui avais pourtant demandé, à son arrivée, où il voulait jouer. Je l'ai mis derrière les deux attaquants, selon ses vœux. Pour moi, cette histoire était réglée depuis la Coupe du monde. Mai…

Olympique lyonnais : Bernard Tapie et "les mauvais calculs d'Aulas"

Bernard Tapie, ancien Président de l'OM dans les années 1990, a tenu quelques propos intéressants dans La Marseillaise. Il ne s'exprime pas souvent dans les différents médias sur son ancien domaine de profession, le football, et encore moins souvent sur son protégé, son "élève" en quelque sorte, Jean-Michel Aulas (puisque c'est à la suite d'une rencontre entre Bernard Tapie et Jean-Michel Aulas que l'actuel Président de l'OL a été intronisé à la tête du club à la fin des années 80). Pour autant, lorsqu'il parle, Bernard Tapie sait faire le buzz. Après avoir traité Aulas de "chef de gang" il y a quelques années, le marseillais a cette fois expliqué que l'Homme fort de l'OL avait fait un mauvais calcul en 2006. Une erreur de stratégie qui aurait coûté au club une probable Ligue des Champions...
« J’affirme qu’Aulas aurait pu gagner la Ligue des Champions l’année où il a vendu tous ses meilleurs joueurs, les Abidal, Essien… Il les gar…

Jean Michel Aulas victime d'un malaise le 1er mai

Selon les informations de L'Equipe TV, le président de l'Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas aurait été victime d'un malaise après le match perdu par Lyon à Toulouse (0-2) le dimanche 1er mai 2011. " Le président du TFC, Olivier Sadran, a passé de longues minutes dans le vestiaire de l'OL pour prendre des nouvelles de son homologue qui a quitté le Stadium en compagnie de Bernard Lacombe après avoir repris ses esprits", retransmet l'Equipe.fr sur son site internet.
G.R



Grand stade : les Verts demandent la mise à l' étude du site du Puisoz

Dans un communiqué, Paul Coste, le président des Verts au Grand Lyon, indique que son groupe est "satisfait" de l'avis défavorable du commissaire enquêteur sur la modification du PLU (Plan Local d' Urbanisme) de Décines.
Une décision qui "ne nous surprend pas et nous conforte dans l'analyse que nous faisons du projet depuis le début", indique Paul Coste. Sur le plan de l'environnement, les écologistes pensent que "faire venir environ 50 000 personnes au stade ou dans des parcs relais proches avec des navettes est incompatible avec le plan de déplacements urbains et les nouvelles exigences de lutte contre la pollution atmosphérique".
Mettre une fin définitive au projet de Décines
Selon eux, l'avis rendu constitue un véritable message d'alerte qui doit conduire le président du Grand Lyon à mettre une fin définitive au choix de Décines pour le Grand Stade. Si la nécessité d'un Grand Stade est confirmée, les Verts demandent que soient…

Actuellement sur LYFtvNews :