Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2012

L'OL fête sa coupe de France à l'Hôtel de Ville

Après l'ambiance vécue côté supporters (voir les photos sur LYon-Actualités), Mikhaël Defoly nous fait vivre la fête organisée à l'Hôtel de Ville de Lyon à l'occasion de la nouvelle coupe de France de l'Olympique Lyonnais.
"Nous y étions". Si l’ambiance était conviviale et chaleureuse, les supporters enthousiastes et les sourires sur tout les visages, difficile en revanche de se réjouir pleinement de ces festivités. Il y avait en effet moins de ferveur populaire que lors du doublé Championnat/Coupe de France de 2008, et pour cause : tandis qu’il y a quatre ans, les Gones avaient triomphalement envahi le balcon donnant sur une place des Terreaux archi-comble, c’est cette fois sur un balconnet plus discret, et face à la place de la Comédie (située entre l’Hotel de Ville et l’Opéra), que les hommes du Président Aulas se sont agglutinés.

Certains joueurs descendaient du bus et faisaient face à la foule avec leurs enfants, comme ce fut le cas d’Hugo Lloris, très …

Finale Coupe de France, Quevilly sort la tête haute !

L’Olympique Lyonnais a remporté la Coupe de France en battant les amateurs de Quevilly (1-0). Quatre ans après Ça y est, enfin ! Au terme d’un match assez animé où le suspens aura duré jusqu’au dernier des trois coups de sifflets de l’arbitre, l’Olympique Lyonnais a (enfin) remporté un titre, le premier depuis 2008 et le doublé Coupe/Championnat réalisé par les Gones, lorsqu’ils étaient dirigés alors par un certain Alain Perrin.
C’est au terme d’une superbe action, initiée par un Yoann Gourcuff en forme, que l’OL a su trouver la faille. Alex’ Lacazette s’arrachait après avoir réussi à dribbler le portier de l’US Quevilly pour adresser un centre parfait à destination de l’inévitable Lisandro Lopez, qui ne manqua pas l’occasion d’inscrire ce qui restera le seul but du match (1-0, 28e).

L’addition aurait toutefois pu être plus lourde, si Jimmy Briand n’avait pas perdu son duel face au gardien à la 85e minute, alors qu’il venait d’entrer en jeu quelques instants auparavant.
Quevilly, perd…

Coupe de France | Lyon - Quevilly : L’heure du jugement

L’Olympique Lyonnais dispute le samedi 28 avril au Stade de France sa deuxième finale de coupe de la saison, face à Quevilly (20h45). (voir aussi Alatelecesoir, "France Télévision se met en quatre" ).
Ça y est, après plusieurs semaines d’incertitudes, on sait désormais que Lyon n’a plus le choix. Avec sa deuxième finale de coupe de l’année vient la pression de l’échec, mais pas seulement celle d’un échec en finale, comme celui face à l’OM en Coupe de la Ligue (1-0 pour les marseillais), non, plutôt la pression de l’échec d’une saison dans son ensemble.
 Lyon n’a donc plus le choix. Plus le choix de choisir ses matches, plus le choix de choisir sa mi-temps. Lyon doit gagner, ni plus ni moins.
 L’US Quevilly en embuscade


C’est portés par une véritable furia populaire que l’US Quevilly et leurs supporters vont se rendre au Stade de France. Une exaltation qui, mélangée à l’enthousiasme et à la joie de se retrouver en finale face à l’OL, devrait se ressentir jusque sur le terrain. …

Olympique Lyonnais : Claude Puel se lâche et attaque Aulas

Claude Puel, ancien entraîneur de l’OL, a lâché ce matin dans Le Progrès tout ce qu’il avait sur le coeur depuis son départ de Lyon en juin dernier. Avec en ligne de mire un homme : Jean-Michel Aulas. “J’ai ressenti de l’impétuosité, un manque de sérénité, déclare l’ancien entraîneur de Monaco et de Lille à propos de son ex-Président. C’était à un moment où tout allait plutôt bien, où il pouvait manipuler les gens. Il serait un bon client pour l’émission de France Info : « Tout et son contraire »”.

Une réponse franche et directe aux déclarations d’Aulas
Ces mots ne viennent pas par hasard, mais répondent à des déclarations récentes tenues par Jean-Michel Aulas à son encontre. En effet, début avril, le Président de l’OL évoquait la triste association de Claude Puel et de l’OL. “Tous les joueurs se sont écartelés, racontait-il ainsi. Il a trahi l’OL et m’a désespéré. Le plus dur aura été de sortir de cette sinistrose créée par Claude Puel. C’est pour cela que j’en veux à Claude Puel, non …

Toulouse-Lyon (3-0) : L’OL défait au Stadium, comme d’habitude…

Lourdement battu à Toulouse (0-3), l’Olympique Lyonnais a concédé sa 11ème défaite de la saison en Ligue 1… et voit ses espoirs de podium s’envoler. Dur retour à la réalité ! Entre la défaite, samedi, en finale de Coupe de la Ligue face à l’OM (0-1), et celle encaissée hier soir à Toulouse (0-3), ce qui ramène les Violets à la quatrième place du championnat, à égalité de points avec l’OL, et donne à Lille, troisième, une confortable avance de 6 points, l’Olympique Lyonnais a presque perdu toutes ses ambitions en quelques jours. Car plus que les trois points, c’est le podium de Ligue 1 qui pourrait bien s’être éloigné définitivement… Des erreurs de jeunesse Contrairement au match contre Marseille samedi dernier, Lyon rentrait bien dans son match en fin d’après-midi du côté du Stadium. Les premières minutes laissaient entrevoir une confrontation équilibrée entre deux prétendants aux places européennes. Seulement, et dès la 9ème minute de jeu, c’est Toulouse qui allait prendre l’avantage su…

Mercato : Lloris préférerait la Premier League...

 Lié au club jusqu’en 2015, Hugo Lloris, qui devrait quitter l’OL à la fin de la saison, à fait savoir qu’il préférait la Premier League. Tandis qu’il était annoncé avec insistance du côté de l’Italie (Inter et Milan AC), pour remplacer Christian Abbiati ou Julio César, la prochaine destination d’Hugo Lloris pourrait bien être l’Angleterre. En effet, le gardien des Gones et son agent ont fait savoir qu’ils étaient plus intéressés par la Premier League que par les autres grands championnats européens. Celui que l’on a annoncé ces dernières saisons à Manchester United ou à Arsenal pourrait même quitter l’OL pour… Tottenham. Lloris à Tottenham, crédible ? Très intéressé, le club d’Harry Redknapp, actuel quatrième du championnat anglais, cherche à remplacer son gardien titulaire, Brad Friedel (40 ans), alors même que le deuxième portier, Heurelho Gomes, a annoncé son départ au PSV Eindhoven. Le club londonien est conquis par les performances du gardien rhodanien et devrait formuler une offre…

OL, Rémi Garde touché... mais pas coulé !

Après la piètre prestation des Gones samedi soir face à l’OM (0-1 a.p.), Rémi Garde est revenu sur la déception entourant ce match et ce résultat. Il a aussi évoqué le match à venir face à Toulouse, et attend de ses joueurs qu’ils aient une réaction au Stadium. “Il y a eu beaucoup de déception. On avait beaucoup d’espoirs dans ce premier objectif. On ne l’a pas atteint”. Voilà les mots de Rémi Garde, un coach clairement déçu par son groupe, mais pas abattu, bien au contraire. “On a déjà eu des périodes comme ça avec de la déception. On a su les surmonter, trouver des ressources. Donc on va encore activer tout ce que l’on peut activer. Il faut être réaliste et se dire qu’il y a encore deux beaux objectifs devant nous et tout faire pour les atteindre”.
Garde, seul responsable ? A la lecture et à l’écoute de bons nombre de supporters de l’OL, dimanche, après la défaite en finale de Coupe de la Ligue, beaucoup de témoignages incriminaient un homme, un seul : Rémi Garde. Coaching inexistant …

Bafé Gomis se sent bien avec l'Olympique Lyonnais...

Sous contrat avec l’OL jusqu’en 2014, le meilleur buteur du club, Bafé Gomis, a dévoilé à nos confrères du Progrès qu’il se verrait bien prolonger son bail à Lyon. “Je suis fier d’avoir été accepté alors que j’arrivais de l’ASSE, déclare l’International français dans les colonnes de nos confrères. Je veux écrire mon histoire ici. Il me reste deux ans de contrat, on avait discuté d’une prolongation en début de saison, et je me sens bien ici”. Quant à ses ambitions avec l’OL, le meilleur buteur de la saison (23 buts toutes compétitions confondues au 17.04.2012) répond sans détour : “Je veux gagner des titres, après les bonnes choses viendront d’elles-mêmes. Il ne faut pas se polluer l’esprit, c’est à la fin du bal qu’on paie les musiciens.” Il aura en tout cas l’occasion de remporter son premier titre avec l’OL le 28 avril prochain : les Gones joueront la finale de Coupe de France face à Quevilly. Mikhaël Defoly ----------------------------

OL féminin : 5/1 face à Potsdam !

L’Olympique Lyonnais féminin a assuré sa demi-finale aller de Ligue des Champions en s’imposant facilement face aux allemandes du FC Turbine Postdam (5-1). L’affiche, qui opposait les deux meilleures équipes de football féminin européen, a tourné en faveur des filles de Patrice Lair dès la 6ème minute de jeu avec un but d’Amandine Henry.  Puis c’est Camille Abily (20′) et Lotta Schelin (21′) qui, coup sur coup, donnaient de l’avance aux Championnes d’Europe en titre. Le score était de 3 buts à 0 à la mi-temps, mais les Fenottes ne relachaient pas la pression et inscrivaient deux nouveaux buts par Lara Dickenmann (55′) et Camille Abily (61′).  En toute fin de match, Schmidt marquait de la tête pour les visiteuses (90′) et réduisait un peu l’écart au score. L’OL Féminin continue sur son excellente dynamique en Ligue des Champions cette saison : 7 matchs disputés, 7 victoires, 37 buts inscrits et… 1 seul but encaissé, celui de ce soir. Les lyonnaises tenteront de valider définitivement ce t…

Au Stade de France, l'OL déçoit et perd la Coupe de la Ligue (0/1)

Dans le contexte assez difficile de cette finale de Coupe de la Ligue, on ne s’attendait pas à voir un match d’une pauvreté technique aussi affligeante. Et pour cause ! Les marseillais et les lyonnais ont passé la première mi-temps et la moitié de la deuxième à se jauger, ce qui n’a pas vraiment aidé à lancer cette finale.
"Jusqu'au bout de l'ennui"  Un “match purge” en somme, entre déchet technique, maladresses, occasions inexistantes et fautes perpétuelles. Les deux équipes se sont rarement lancées en attaque, peut être trop crispées par l’enjeu et l’attente qui régnait autour de ce fameux “Olympico”. Elles se sont tout simplement contentés de jouer en bloc-équipe, aux grands dam des nombreux spectateurs et téléspectateurs qui se faisaient une joie de pouvoir assister à un “Olympico” engagé.
Brandao, l’homme des Coupes
C’est presque sans surprise, et dans les prolongations, que les Marseillais se sont montrés un peu plus entreprenants dans le jeu, se créant de plus en…

Coupe de France, 1/2 finale – Ajaccio-Lyon (0-4) : L’OL garde ses nerfs et ses espoirs

En pleine bourre depuis son élimination à Nicosie le 7 mars dernier, l’Olympique Lyonnais a confirmé son excellente dynamique en s’imposant contre le Gazélec d’Ajaccio hier, en demi-finale de Coupe de France (4-0). Les lyonnais joueront donc une deuxième finale de Coupe cette saison, après celle qui approche ce samedi face à Marseille. Ce fut dur, âpre et long à venir, mais les lyonnais sont venus à bout de corses tenaces et agressifs dans ce match piège ! Car les joueurs de l’île de beauté, deuxièmes de National, avaient déjà éliminé de la compétition Toulouse et Montpellier, respectivement cinquièmes et leader de la Ligue 1. Malgré une première mi-temps où les Gones sont passés à travers défensivement, concédant notamment pas moins de sept occasions franches de but (dont un poteau de Colloredo à la 10ème minute), ils ont su se ressaisir et garder leurs nerfs dans un stade ajaccien chauffé comme rarement. Coups, paroles, regards noirs, le spectacle était aussi bien présent dans le jeu…

Ligue 1 Rennes-Lyon (1-1) : L’OL gagne une place… mais perd deux points

Au terme d’un match compliqué face à des rennais pleins d’envie, l’Olympique Lyonnais est parvenu à arracher l’égalisation à l’entrée du dernier quart d’heure par Lisandro. Décevants, les Gones n’ont pas brillé dans le jeu. Ils gagnent néanmoins une place au classement général, mais perdent du terrain sur la course au podium.
Inconstance, quand tu nous tiens… Difficile de qualifier cette équipe rhodanienne 2011-2012 par un autre adjectif : elle est inconstante. Car depuis sa déroute à Nicosie, il y a un peu plus d’un mois, l’OL avait relevé la tête de l’eau, dans les résultats (quatre victoires consécutives toutes compétitions confondues) comme dans la manière… pour re-sombrer ce soir, au Stade de la Route de Lorient. Tout comme en début de saison, où les difficiles mois de novembre et décembre ne reflétaient pas un instant la qualité entrevue durant les trois précédents mois de compétition. Cette saison, sous la houlette de Rémi Garde, la formation rhodanienne est totalement imprévisib…

Actuellement sur LYFtvNews :