Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2012

Ligue des Champions : l’OL s’impose à l’expérience (1-0) face à Nicosie

Sans être transcendant, l’Olympique Lyonnais a rendu une copie correcte hier soir, à Gerland, face à l’Apoël Nicosie. Avec une victoire par la plus petite des marges, grâce à Alexandre Lacazette (1-0), et une dynamique relancée, les Gones ont fait le travail sans forcer, et se sont même offert le luxe de s’économiser avant le choc de Ligue 1 qui les attend ce dimanche, à Bordeaux. Joueurs, entraîneurs, dirigeants, tout les visages étaient fermés, samedi dernier, au sortir de la défaite enregistrée contre Caen (1-2). Il faut dire que la performance produite par l’équipe lyonnaise ce soir-là était des plus indigestes. Il était donc impératif de se resaisir hier soir, en 8èmes de finale aller de la Ligue des Champions, contre l’Apoël Nicosie ; et c’est chose faite ! Les Gones, sans être exceptionnels, se sont montrés dominateurs et ont fait parler leur expérience du plus haut niveau, même si une ultime frayeur en fin de match aurait pu changer la donne.


Le “Lacazette show” Sans grande surpr…

Caen refroidit Lyon - 23ème journée (1-2)

Avec une tempérture glaciale (-6 degrés au coup d’envoi à 15h00), les normands, premiers non-relégables du championnat, sont venus à bout d’un Lyon émoussé physiquement. Distancé par Montpellier, et potentiellement par Lille, Marseille et Paris, l’OL réalise une très mauvaise opération et s’éloigne un peu plus du podium. On les savait fatigués, les lyonnais. Epuisés, même, malgré le turn-over pratiqué par Rémi Garde à Bordeaux mercredi dernier (3-1 a.p.), car la série actuelle de matchs et l’enchaînement des compétitions est intense pour un groupe professionnel moins étoffé qu’auparavant. Jouant les prolongations en Coupe de la Ligue à Lorient (4-2 a.p.) et contre Bordeaux en Coupe de France, puis disputant un match important à Marseille dimanche dernier (2-2), l’OL a souvent plié sans rompre au cours de ces dernières semaines. Mais en cette fin d’après-midi, contre Caen, à Gerland, l’OL a bel et bien rompu. Hamouma et Nabab, bourreaux de Gerland
Les normands n’auront pourtant pas dominé…

22ème J. Marseille-Lyon (2-2), l'Olympique Lyonnais sans ambition...

L’Olympique Lyonnais avait la possibilité, en cas de victoire au Vélodrome le 5 février, de s’emparer provisoirement de la troisième place du championnat aux dépens de Lille, dont le match a été reporté. Peine perdue : sans réelle ambition, les Gones n’ont pas cherché la victoire et concèdent face à l’OM un match nul des plus agaçant. 2-2 à l’extérieur, et face à l’une des équipes les plus en forme du moment : la performance mérite d’être soulignée. Malgré cela, cette rencontre laissera de gros regrets aux deux écuries : l’OM, qui menait 2 buts à 0 peu après la demi-heure de jeu, s’en voudra sans doute d’avoir laissé échapper les trois points. Mais Lyon, qui est donc revenu à égalité avant la pause, peut nourrir d’encore plus gros regrets : indiscutablement, les Gones pouvaient faire mieux hier soir. Le froid réalisme des Olympiques
Dominés dans l’agressivité par des Phocéens en pleine confiance, les hommes de Rémi Garde sont entrés timidement dans la partie. Gomis sera pourtant le premi…

CdL, Lorient-OL (2-4) : L’OL ira au Stade de France !

L’Olympique Lyonnais s’est imposé ce soir face à Lorient (4-2 a.p.) dans un match complètement fou, et accède ainsi à la finale de la Coupe de la Ligue, qui aura lieu le 14 avril prochain, au Stade de France. On s’attendait à un match animé entre le FC Lorient, de tradition offensive, et l’Olympique Lyonnais, bien décidé à gagner le droit de jouer sa première finale de Coupe depuis 2008. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le match n’a pas déçu ! Transversales, poteau sortant, poteau rentrant, arrêts de grande classe, gestes techniques et buts de dernières minutes, le tout sous une tension extrème : la rencontre a, en outre, offert un retournement de situation digne des plus belles soirées de football.

Des occasions à la pelle Dès la 2ème minute de jeu, pourtant, c’est Lorient et le breton Barthelmé, excellent ce soir, qui déclenchait le premier tir des locaux, hors cadre. Une entrée vive et directe à laquelle l’OL allait répliquer presque immédiatement : signe d’un homme en plei…

Actuellement sur LYFtvNews :