Accéder au contenu principal
Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



Grand stade : l' OL répond à quelques questions de l' enquête publique

L' enquête publique sur le Grand stade vient de prendre fin et l' Olympique lyonnais a décidé de répondre à quelques unes des questions posées. Ces réponses sont dirigées en particulier vers les habitants de Décines, Chassieu et Meyzieu, dont les élus ont des avis pour le moins partagés sur la question !

Voici un résumé des vingt questions abordées sur le site de l' OL :

Le projet
L' OL a l'ambition "de devenir un acteur majeur du sport et du divertissement sportif afin de diversifier les recettes du groupe". Le groupe souhaite assurer à ses spectateurs et supporters le confort et la qualité des prestations qu'ils sont en droit d' attendre. Le projet OL LAND s' inscrirait aussi dans le cadre de la candidature de la France à l’EURO 2016. L' ensemble du complexe couvrirait une superficie d’environ 50 ha avec un stade d’une capacité de 60 000 places (contre 40 500 à Gerland aujourd’hui) et des équipements connexes au projet : centre d’entraînement de l’équipe professionnelle (5 terrains, dont 1 à moitié couvert), bureaux, un parvis de 50 mètres autour du stade, 7 000 places de stationnement au total (dont 3 600 sous le parvis), la boutique OL Store et une salle des trophées.
Le projet propose aussi des équipements de loisirs et de divertissements : 2 hôtels, un centre de loisirs avec bowling, karting électrique, golf et simulateurs de différents sports.
La fréquentation
1,5 millions de spectateurs sont attendus chaque année (contre 1 million à Gerland pendant la saison 2006/2007), auxquelles il faudrait ajouter 800 000 personnes pour les activités connexes et autres événements sportifs d' envergure nationale.

Le coût :
Le coût global devrait être compris entre 350 et 450 M€, répartis entre l’Olympique Lyonnais et différents investisseurs privés (hôtels, centre de loisirs…). Par ailleurs, les infrastructures, programmées avant même l’arrivée du Grand Stade, seraient "pour partie financées par les différents maitres d’ouvrage concernés" (SYTRAL, Conseil Général, Grand Lyon et Etat) pour un montant estimé entre 152 et 180 M€. Ces projets concernent le Boulevard Urbain Est, le contournement de Pusignan...
D' après l' OL, le choix du site de Montout s' est fait dans la concertation. Il est encore possible de s’informer sur le projet grâce aux documents disponibles sur le site Internet-

Les accès et le transport
L' OL dit souhaiter privilégier l’accès par les transports en commun avec un parking sur le site d’une capacité totale de 7 000 places, deux parkings relais reliés au stade par des navettes de transports en commun (L’un situé à Meyzieu et l' autre à EUREXPO) et un renforcement de la fréquence du tramway T3 (avec un arrêt dans une nouvelle station au Grand Large pour le stade) les soirs de match.
La protection des biens et de l' environnement
Des mesures de protection (renforcement de la présence de la police) ou matérielle (mise en place de barrières) sont notamment évoquées... L' OL pourrait étudier d’éventuelles mesures compensatoires pour les habitants dans le périmètre du projet.
L' emploi
Le groupe annonce de nombreux emplois durant la construction du stade et aussi la création de nouveaux emplois de stadiers (400 à 500 emplois nouveaux). "La majorité de ces nouveaux postes devraient être recherchés auprès des populations des communes voisines de Décines, Meyzieu et Chassieu". De même, les postes liés au déroulement des matchs (hôtesses, serveurs, personnel de vente des boutiques) devraient voir leur nombre aussi doubler pour passer à 800 voire 1000, contre 400 à 500 aujourd’hui à Gerland.

Commentaires

Articles les plus consultés :