Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss
               

Lyon Brest 1/1, l'OL fait ses adieux aux espoirs de podium

lundi 7 mai 2012

Les lyonnais ont quasiment dit adieu au podium dans l'après-midi du dimanche 6 mai, en concédant un nul rageant à Gerland contre Brest (1-1). Il y a des jours, comme ça, où la victoire vous échappe, inexplicablement. Des jours où le gardien adverse réalise des arrêts inqualifiables. Des jours où, malgré toute votre bonne volonté, et malgré un Gourcuff en pleine bourre et très inspiré, le break ne se fait pas, et vous restez alors à la merci de votre adversaire du soir. Car les Gones, qui ont dominé le Stade Brestois, ne sont pas parvenus à tenir le score en leur faveur. 
Un Gourcuff retrouvé La partie commençait bien côté lyonnais. 
Les hommes de Rémi Garde, sur la lancée de leur large succès contre Valenciennes (4-1) et de leur victoire en Coupe de France, prenaient l’avantage sur le stade brestois avant la mi-temps d’une magnifique tête plongeante de Yoann Gourcuff (1-0, 37e). Le breton était d’ailleurs à l’origine des plus grosses occasions de l’OL, offrant une longue ouverture à Gomis qui manquait le cadre (22e) et réalisant un très bon travail côté gauche qui profitait à Lisandro (41e) ; l’argentin butait sur le portier brestois. Un gardien en état de grâce hier soir, en témoigne ses arrêts déterminants aux 15èmes, 40èmes et 62èmes minutes de jeu.


 De son côté, Hugo Lloris a quant à lui vécu une soirée particulièrement stressante, voyant d’abord une frappe de Grougi s’écraser sur son montant (36e), puis une passe en retrait d’Umtiti qui frôlait le but contre son camp (40e). Le portier olympien allait finalement craquer à un quart d’heure de la fin du match sur un corner frappé de la gauche : le ballon retombait aux 6 mètres, était protégé par Adama Ba et c’est Lorenzi qui trompait Lloris en force, du droit (1-1, 75e). 
L’OL, le faux pas de trop 
Une égalisation pas vraiment méritée qui permettait pourtant aux bretons de se sauver provisoirement de la zone de relégation, eux qui avaient déjà pris un point face à l’OL en début de saison grâce au même score obtenu au stade Francis-Le Blé (1-1). L’OL a de son côté quasiment perdu tout espoir de podium en concédant ce nul. Les joueurs de Rémi Garde accusent en effet maintenant un retard de six points sur Lille. Un écart qui pourrait remonter à neuf unités en cas de succès des Dogues face à Caen, lundi. 
Mikhaël Defoly
----------------------------

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
 
 

LYFtv-Sports